Carte postale ou selfie ? qu’avez-vous posté cet été ?

carte_postale_640

Si comme moi vous n'êtes pas née avec un smartphone à la main, vous avez déjà envoyé des cartes postales à vos familles, vos amis ou vos voisins pendant les vacances. Ou encore, lors de vos séjours en colonie de vacances, classe verte, scout quand vous étiez petit ? Mais si, mais si !!!

Le charme désuet des cartes postales.

Sans pour autant remonter aux premières cartes postales photographique datant de 1870, en France, il y en a toujours eu pour tous les goûts. De nos jours, on a de quoi hésiter, on a l'embarras du choix en terme de visuels quand on fait tourner le présentoir de carte… entre les brochettes de filles en bikini sur la plage, les coucher de soleil, les plats et costumes locaux, les fleurs et les chatons, (voir une fille en bikini avec un chaton habillé en tenue traditionnelle avec un bouquet de fleur regardant un coucher de soleil… si en cherchant bien, ça doit se trouver). Et ce en toute saison et pour toutes  les occasions… Le kitsch rivalise avec l'artistique.
Ah le plaisir  de trouver "la carte" qui fera mourir de rire (un héritage en vue ?) notre grande cousine Zaza. Ou encore celle que tantine Ginette, à qui toute la famille envoi une carte, accrochera notre enieme carte sur son réfrigérateur, poursuivant ainsi son tour du monde au travers de ces petites fenêtres de 10.5 x 14.8 cm.

Une carte postale oui ! mais j’écris quoi ?

Certain(e)s on l'inspiration rédactionnel immédiate … euh moi pas, en générale. Plusieurs choix s'offrent à nous en fonction de plusieurs critères possibles comme le sens du vent, la flemme subite ou encore la disparition du Bic. Ici je me baserai seulement sur l’âge de l’expéditeur.

  • Quand on est petit :  et seul(e) (sans papa et maman à proximité, genre 7/8 ans ) en colo, classe verte, etc. il faut bien trouver un truc à écrire : "je veux rentrer"  "Je m'amuse bien, bisou lulu" . Je me rappelle, petite, avoir envoyé des cartes à ma maman pendant mes colonies. Bon ok il y avait des fautes d'orthographe mais à 8 ans ça fait un combo parfait avec les visuels de chaton de certaines cartes postales.
     
  • Plus grand, voir ado : Là on laisse nos parents écrire, (puisqu’on dort quand ils écrivent), et on rajoute juste à côté en petit en bas "bisous Lulu" d’une main, puisque de l’autre on envoi des snapshoots (là on dort plus).
     
  •  Et une fois adulte :  On doit écrire le texte tout(e) seul(e) comme "des grands que nous sommes devenu" pour que nos marmots, lapin, canard et autre noms doux (et cher à nos cœurs) mettent à leur tour juste un "bisous loulou"

Carte postale le lien inter-générationnelle

En tout cas je constate que les enfants en envoient toujours. Ma fille, alias Lapin, et ses petits camarades, de CP, le font. Je vous entend déjà me dire : "ben c'est normal, ils n’ont pas de portable puisqu'ils sont petits". C'est pas faux !!! Mais ils sont super contents de voir que tel copain ou telle copine à fait ça pour eux. Et ça les motive pour faire de même. Comme qui dirait "dépêche-toi petit facteur car l’amitié n’attend pas" et en bonus ça fait travailler la lecture et l’écriture. Et deuxième bonus on peut la scotcher sur le mur de sa chambre comme déco… Il semblerait que 330 millions de cartes soient envoyées par an (et 81% en période estivales), Ah Ah, on en a eu deux.

Mais maintenant on poste des selfies #carpediem #jyetaisetpastoi

Ah "Selfie""Selfie""Selfie" ce petit anglicisme à tout de même été élu mot de l’année en 2013 par les dictionnaires d’Oxford. Et rentre au Petit Robert 2015. C’est pas peu dire… Selfie ! égocentrique ? non non :-)

Pour commencer je dirai que tout le monde n’a pas la chance de se faire un selfie dans l’espace comme l’astronaute Mike Hopkins le 24 décembre 2013 mettre lien image.
Si après tout, les selfies sont pour certains une façon de célébré le culte du "soi" pour d'autres c'est la spontanéité et le partage qui prévaut. Et c'est ça que j'aime. Il semblerai que 60 millions de selfies (sous Android), ont été posté via instagram en 2013 ça fait du partage !!! Et 19% d'entre eux pendant les vacances. Souvenez-vous du temps, pas si résolu, ou quand notre portable sonnait l'on demandait immédiatement "t'es où" maintenant plus besoin… un tour sur facebook ou instagram et voilà la réponse en image et hastag. "Selfie" c'est comme un pote ! il est le partenaire de toutes nos émotions.
Les selfies font comme les cartes postales, il y en a pour toutes les occassions : cérémonie, anniversaire, mariage ou encore décès. Exemple celui d'Hellen DeGeneres, énorme coup marketing, aux Oscar 2014, ou encore celui de Barack Obama, Helle Thorning Schmidt et David Cameron lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela en 2013.

Quand on pense que certains sont mort, de par le monde, en prenant des selfies !!! je ne crois pas qu'aucun soit mort en postant une carte postale ! ça ne mord pas une boite aux lettres. Mais ce que j'aime le plus dans les selfies c'est l'interaction entre le pote « selfiste », qui parfois devient contorsionniste pour l’occasion, et son arrière. Je vois des selfies de potes vraiment sympa (les potes sympas et les selfies aussi) voir artistique pour certains.
Moi j’en fait peu et la plupart pendant les vacances (wahou je suis dans les 19%), essentiellement avec mes enfants. Alors ça reste personnel.  Avec le selfie on choisi un instant "T" (#fun) et bim l'autre le voit dans son fil, à n'importe quel moment (c'est net, clair, précis).  Alors que la carte postale, c'est plus « dilétante" on pourrait l'acheter à Marseille et la poster à Tokyo… de plus on ne sait jamais vraiment le temps qu’elle va mettre avec la Poste. Si elle arrivera ou pas.  « T’as reçu ma carte ? ah ben non, peut-être demain… » j’aime bien le côté incertain de la carte. Le destinataire la reçoit comme un petit cadeau, une bouffée d’air frais et vue la période ça fait du bien entre une régularisation edf et le premier tiers des impôts. Les cartes postale se gardent alors que les selfies se perdent dans nos fils d'actu et finissent par être noyes dans le flux.
Niveau rédaction, là aussi ça change, c’est une liste, d'hastag, à la Prévert. Mais ça traduit bien le flot d'émotion qui nous travers, je trouve

Enfin… carte postale ou selfie un point commun LE PARTAGE.

Pour conclure même si l’utilisation différe ente  la carte postale (plutôt occassionnel) et le selfie (quotidien), tous deux partage une même vocation le partage. En tout cas c’est avec grand plaisir et tendresse que je regarde les selfies de mes proches et que je garde toutes les cartes postales que je reçoit. Après tôt que ce soit, en mode old school ou new school, l’important c’est de partager.

 

#atresvite    #corinne

 

Leave a Reply