Darwin, Newton et moi

Converstation-ampoules-640On s'est tous dit un jour "j'ai "la" bonne idée"... mais trop tard… Quelqu’un a bossé plus vite que nous et la sortie/créer/publier en premier. Cette déconvenue m’est arrivée à deux reprises récemment en ce qui concerne le blog. Imaginez-vous j’avais fini un article que je préparais depuis plusieurs jours : recherche, rédaction, relecture et orthographe, touche d’humour et tout et tout.  Il ne me restait plus qu'à prendre la photo qui allait illustrer mon propos. Et j’avais déjà listé les éléments qui devaient la composer !!! Et là loin de moi l’idée de procrastiner, mais je n’ai pu la faire de suite.

Et là ! c'est le drame !

Un matin proche de la date de publication que j'avais prévue, comme tous les matins, je fais le tour de mes réseaux sociaux préférés en commençant par instagram. Et la stupeur ! Ô rage, Ô désespoir, (à cette seconde instagram n’est plus mon ami), je vois apparaître l’image que j’avais en tête sur la même thématique ET faite par un magazine. Que le monde est cruel avec moi. Et comme dirai ce grand philosophe, Calimero : "C’est vraiment trop injuste".

Les plus grands, en leur temps, ont eu le même problème !

Mais je me rassure, en me disant que je ne suis pas la seule à mettre dit, un matin putain merde  "euh…pourquoi tant de haine".
Voyez le cas de Darwin, qui en juin 1858, alors qu'il avait déjà réalisé les 3/4 de son  "L'origine des espèces", reçoit de Alfred Russel Wallace, naturaliste avec qui il correspondait, une lettre dans laquelle Wallace expose sa théorie sur la sélection naturelle. Et ses conclusions sont similaires à celles de Darwin… trop injuste. il y a aussi le cas dans les années1670, d'Isaac Newton et Gottfried Wilhelm Leibniz. Deux hommes hyper intelligents et qui vont pendant des années se disputer la paternité de "système de calcul". Là encore une même idée. A l’inverse des deux précédents ils avaient "eux" visiblement, échangé des informations sur leurs systèmes respectifs de calcul. Mais dans leurs cas la reconnaissance de paternité de "LA" découverte (alors c’est qui le premier ?) ne s’est pas passée à l'amiable, contrairement à Darwin et Wallace. Ce phénomène s'appelle les découvertes multiples.

Bon il est vrai que mon article ne relevait pas d’une découverte scientifique majeure et n'allait pas sauver le monde. Mais le principe reste pourtant similaire. Une même idée chez plusieurs personnes en même temps. Ces petits détails qui m'ont donné l'idée de l’article. Ces petits détails du quotidien, une photo dans un magazine, des mots entendus dans le train, ces petits détails ont fait "tilt" chez d'autres aussi. Force est de constater, pour je ne sais quelle raison métaphysique, que par moment des sources quotidiennes d'inspiration se cristallisent et donnent ainsi naissance à des tendances. Nous regardons en permanence des sujets qui nous inspirent, chez des personnes qui nous inspirent et qui sont elles-mêmes inspirées par d'autres et ainsi de suite… cercle vertueux ? ou cercle vicieux. Telle est la question. Au final nous sommes tous, tour à tour, influenceurs et influencés. De vraies éponges. Je pense que finalement cette déconvenue est logique et sera occasionnellement inévitable

Mais j'aurai pu publier quand même… ou pas.

Une moralité, instinctive, s’est imposée à moi « t’avais qu’à publier plus vite ! ». Après, est venu le dilemme du "publiera quand même, publiera pas". Finalement, non… mon article restera dans "mon carnet de notes "article à finir" de mon appli evernote. Peut-être se  transformera-t-il en autres choses. Mais voyons le côté positif ! Cette déconvenue aura créé le billet que vous êtes en train de lire !

Après tout  j’ai d’autres ébauches d’articles sous le coude et bien d’autres idées de visuel. Mais pour aujourd’hui, je vais me dépêcher de publier celui-ci avant d’être la réincarnation vivante de Calimero, on ne sait jamais !!!
 

A très vite
Corinne

4 Comments on Darwin, Newton et moi

  1. Mag
    janvier 22, 2016 at 7:27 (4 mois ago)

    C’est drôle que ce soit dans ce sens. Car en presse écrite, cela nous arrive souvent de nous faire devancer par les webzines, la faute au temps d’impression.

    Répondre
    • Corinne
      janvier 23, 2016 at 11:59 (4 mois ago)

      C’est clair que c’est plus logique dans ton sens :-) Mais comme je ne suis pas blogueuse à plein temps ça rique de m’arriver de nouveau :-) Mais maintenant j’irai plus vite !!! A bientôt

      Répondre
  2. juliette
    février 3, 2016 at 8:14 (4 mois ago)

    J’aime tous tes articles et personne ne t’accusera de plagia : PUBLIERA !!!

    Répondre
    • Corinne
      février 5, 2016 at 10:28 (4 mois ago)

      Tu as raison Juliette. Publira !, Publira !…Publira ! plus vite la prochaine fois ;-). Je verrai plus tard ce que deviendra ou pas l’article en question. Peut-être sortira-il sous autre angle ? ou une autre forme qui sait ? ;-). Je reste positive ! Merci pour les articles, précédents ça me touche sincèrement beaucoup,  :-). J’espère que les prochains articles (en préparation) te plairont autant.

      Répondre

Leave a Reply