Être égoïste ou l’avantage de se lever tôt

egoiste-ou-leve-tot-640b

Il y a peu, je partageais avec vous une de mes grandes qualités (vi, vi, je suis très modeste). Certains diront "défaut", pour lequel j’avais fait un billet spécial : Mon bien nommé désordre chronique. Aujourd’hui je m'affiche en "Egoïste", et là aussi j'assume. Je suis clairement devenue égoïste depuis un mois.

MOI, moi, moi, me, myself and I

Egoïste ! Je le suis MAIS une heure par jour. Pour quoi ? Pour profiter pleinement d'une heure pour moi. Une heure rien qu'à moi et faire ce qui me plait. Quand ? Eh bien tous les jours de la semaine. Je me lève dorénavant à 6 heures, une heure plus tôt qu’avant. Une heure de calme avant mes deux mini tempêtes d'amour. Pour quoi faire ? Une heure pour faire des choses rien que pour moi. Mais cet égoïsme ponctuel nécessite méthode et organisation.

Étape 1, (le soleil vient de se lever et il va bientôt arriver l'ami ricoré) se lever et aller à la cuisine sans réveiller personne. Eh bien ce n'est pas si facile avec du parquet omniprésent dans notre appartement qui craque au moment inopportun. Pour exemple, le deuxième jour de cette nouvelle routine, à peine avais-je mis un pied hors de ma chambre, qu'un petit loulou de deux ans et demi, était déjà sur mes talons. Et quand de sa petite voix ensommeillée  il m'a dit "môman le lait", j'ai vu tous mes égoïstes espoirs s’envoler.  Étape 2, une fois sûre d'être "seule", je me fais une grande théière et je me cale dans mon canapé. ET c’est là que le top départ commence.
Mais une heure c'est court… alors il vaut mieux savoir à l’avance, comment on va la faire passer pour l'optimiser au mieux. Et pour ce faire, je décide la veille si ce sera 1 heure pour dessiner, photographier, écrire ou lire, et en fonction je choisis une ou deux options.
 


Une heure pour dessiner

Il m’arrive bien sûr de dessiner comme ça pour le fun, mais pendant cette heure, je dessine principalement pour mes couvertures de carnet (vous pouvez les voir sur Instagram mais un article est à venir) ou pour illustrer un article. Ou encore, avancer sur un autre projet mêlant typographie et dessin en zentangles.


Une heure pour photographier

Vous connaissez mon addiction aux challenges photos sur Instagram. L’avantage des challenges c’est qu'ayant les thèmes à l’avance, ça laisse du temps pour choisir les plus inspirants et aussi réfléchir au choix des éléments si besoin. La chambre des enfants et le bureau de mon homme sont de bons fournisseurs d'accessoires. La plupart du temps, je fais les photos dans ma cuisine sur le plan de travail, après avoir installé de grandes feuilles blanches. Je photographie essentiellement à la lumière du jour avec mon téléphone, un galaxy Note 3. Et en ce moment, avec une météo des plus changeante, la lumière est loin d’être valorisante ce qui nécessite parfois un peu de retouche. Pour de grosses retouches j'utilise Photoshop, sinon quand elle sont minimes je les vais directement sur mon  portable avec l’application gratuite SnapSeed. Mais pour pallier à cette lumière peu flatteuse, j’ai récemment fait une boite à lumière donc ça devrait être bien mieux. Il ne me reste plus qu’à acheter des ampoules "lumière du jour" et le tour sera joué et voici pour la partie photo.
 

Une heure pour écrire

Côté écriture, comme je note tout, j’ai toujours des débuts d’idées, des bribes d’articles et donc toujours des articles en cours à finir. J'écris principalement dans mon téléphone portable, mais au bout d’un moment j’ai besoin de visualiser mon article sur du papier. Alors stylo rouge dans une main et une tasse de thé dans l’autre, c’est parti pour une heure de relecture.
 

Une heure pour lire

Lire… autrement que sur mobile ou tablette. LIRE, un livre, un truc de fou où il faut tourner des pages en papier après avoir lécher le bout de son doigt. Et là, ça frise le Nirvana ! avec un plaid sur les genoux et une tasse de thé. Oui, encore la tasse de thé, mais je vous assure, le monde est plus beau avec une tasse à la main.
 

La conclusion sera : avantage ou inconvénient à être une égoïste ponctuelle ?

Franchement, je n’y vois aucun inconvénient. Bon… peut-être que ce n’est pas évident tous les jours quand on est une marmotte comme moi et que la veille on s’est couché un peu tard à cause d’une série. Mais, j’y arrive, alors pourquoi pas vous (ça fait un peu pub cette phrase). Je n’en suis pas encore à faire la salutation au soleil, mais ça fait du bien. Dans nos vies où tout va vite (voir trop), boulot, famille etc… on finit par se disperser, se perdre et un peu s'oublier. Un besoin de se recentrer sur soi-même ou une crise d’adolescence tardive, bref un peu de "slow attitude", ça fait du bien. Trouver une autre organisation pour mieux gérer  profiter de son temps.

Il me revient en mémoire cette maxime "l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt"… faut voir. Et vous ? Comment vous organisez-vous pour faire un maximum de choses qui vous plaisent ?
 
A très vite.
Corinne

 

3 Comments on Être égoïste ou l’avantage de se lever tôt

  1. Keewy
    juillet 4, 2016 at 11:11 (10 mois ago)

    Dommage que l’on ne puisse pas mettre j’aime sur les articles….
    Sinon ce serait un gros pouce bleu pour celui-ci ou un coeur façon instagram !!!
    <3 <3

    Répondre
    • Corinne
      juillet 5, 2016 at 11:45 (10 mois ago)

      Merci à toi. Ça me fait super plaisir ! <3

      Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on Être égoïste ou l’avantage de se lever tôt

  1. […] les intimes, c’est que ce temps que tu t’accordes à toi, seul, perso (un peu d’égoïsme ça fait du bien) permet de s’équilibrer. Et quand t’es plus équilibré, t’es […]

Leave a Reply