Je suis une virtuose du bordel (organisé)

bordelique-640Billet spécial humour sur un trait de caractère qui pour beaucoup est un défaut, mais que j'érigerais aujourd’hui en qualité. J'ose le nommer : le désordre, le boxon, le bordel. Je suis une incorrigible bordélique, mais très organisée à ma façon et j’assume. Depuis toute petite je suis atteinte de bordélite aiguë. Et être bordélique avec une maman hyper rangée, ce n’est pas facile tous les jours, croyez-moi. Mais aujourd’hui j’ai envie d'être poétique et d'écrire une "Ode à mon bordel".

Ô toi bordel !

• Toi, mon bordel originel, qui me suit depuis ma tendre enfance
(Ben ouais faut bien commencer tôt pour avoir telle une expérience)

• Toi, bordel, qui m'a appris la maitrise de l’équilibre et l’existence de la gravité
(Mettre en équilibre des livres sur un taille crayon et une balle rebondissante, ça relève des arts circassiens.)

• Toi qui m'a appris à m’affranchir des limites et que hauteur, largeur, profondeur ne sont que futilités
(Savoir répartir un chaos de crayons et de feuilles, de la porte d'entrée à la fenêtre, cela relève de l’art de la guerre de Sun T'zun)

• Toi, mon bordel, qui a annihilé mon sens de l’orientation et le met en transe
(Droite, gauche, après tout je ne suis qu’une fille)

• Toi qui a su exacerber ma créativité
(Un bordel peut se créer partout ! Si, si, je relève le défi)

• Toi qui me rassure et ne cesse de m'entourer
(Les endroits aseptisés c’est flippant non ?! Pourtant, j’adore les livres de déco avec leurs photos clean et zen, où les livres, souvent d’art, sont faussement mal rangés et de biais sur les tables basses.)

• Toi qui m’a appris l'ubiquité et l’empathie
(Comment ça vous n’êtes pas comme moi !, ben pas grave je vous aime quand même)

• Toi, mon bordel bien aimé, qui a aiguisé ma myopie
(C'est vrai que je suis myope et retrouver des documents dans des piles de papier repartis aux quatre coins d'une pièce, c’est un vrai memory)

• Toi, mon bordel bien aimé, qui fait que mon hippocampe, chaque jour, frise l’overdose
(La mémoire faut la travailler tous les jours).

• Toi, mon bordel, qui chaque jour me fait découvrir de nouveaux mondes dignes du magicien d'Oz
(Parce que chaque parcelle de bordel est à elle seule un monde à explorer et champs des possible… un écosystème)

• Toi à qui je dois une patience presque sans faille
(Parce que quand tu ne te rappelles vraiment plus de l'endroit où tu as mis un truc "exprès pour ne pas le perdre" bien sûr, il faut être patiente pour le chercher et ne jamais s’avouer vaincue battue)

• Ô toi, bordel, qui sera toujours à mes côtés où que j'aille
(Bordélique un jour, bordélique toujours, qu'en pensez-vous Madame de Rothschild)


Bordélique oui MAIS bordélique organisée aussi
Non, non bordélique ne rime pas qu’avec Anarchie ! Pour preuve en septembre dernier, je vous parlais "organisation de rentrée" dans un de mes billets. Planning et application smartphone tel est mon salut ! ha ! ha ! Ma bordélïte aiguë s’est clairement arrangée avec les nouvelles technologies et moultes applications. Et il est vrai que pour bloguer, il faut bien s’organise un minimum. Voilà ce billet humour touche à sa fin. J'espère que ce mini poème vous aura autant amusé que moi à l’écrire. Un peu de changement dans la ligne éditoriale du blog ça ne fait pas de mal ! Et vous, avez-vous de gros défaut euh… grande qualité ?

À très vite
Corinne

 

2 Comments on Je suis une virtuose du bordel (organisé)

  1. Keewy
    avril 25, 2016 at 7:29 (1 année ago)

    Hahahaha je me reconnais tellement dans cette article…. mais j’ai encore des loupé niveau organisation

    Répondre
    • Corinne
      mai 2, 2016 at 9:56 (1 année ago)

      Hahahaha, Ne t’inquiètes cela se paufine avec l’âge 😉

      Répondre

Leave a Reply